Nouveautés
  • POURQUOI PERSONNE NE CARESSE PETIT HÉRISSON
    Sur les sentiers de campagne, Petit Hérisson observe la vie autour de lui. Le chien, le cheval, le chat… tous reçoivent des caresses. Petit Hérisson poursuit son chemin. Mais une question lui trotte dans la tête : « Pourquoi, moi, je n’ai pas de caresses ? »
    Le premier livre jeunesse d’Andreï Kourkov à être traduit en français !
    Romancier et scénariste, Andreï Kourkov est ukrainien. Il est l’auteur de plus de vingt romans et de dix livres jeunesse. Depuis plusieurs années, il est invité à travers le monde à donner des ateliers d’écriture pour les enfants, où il leur apprend à inventer et à raconter des histoires et des contes. Son roman « Le Pingouin » (1996) fut le premier best-seller international issu de l’espace post-soviétique. Aujourd’hui, les romans d’Andreï Kourkov sont traduits dans presque quarante langues. Ce livre pour les tout-petits est son premier ouvrage pour la jeunesse traduit en français.

    Tania Goryushina est une artiste ukrainienne dont le rêve a toujours été d’illustrer des livres pour les enfants. Installée en Suède depuis 2009 pour faire ses études à l’Académie des Beaux Arts d’Umeå, elle continue de voyager à travers le monde pour trouver l’inspiration nécessaire à de nouveaux projets. Elle se consacre aujourd’hui pleinement à l’illustration et à l’édition de livres jeunesse. ——– Le premier livre jeunesse d’Alekseï Kourkov à être traduit en français ! Une histoire universelle pour les tout-petits, qui fait grandir !
    Lire la suite
    Prix : 13,00 €
  • TEOURA SOPHIE JABLONSKA
    232 pages - 240 x 300 mm- 2018
    Ce premier livre de photos de Sophie Jablonska, qui furent prises pendant le voyage autour du monde qu’elle entreprit dans les années 30 du siècle dernier, armée d’un appareil-photo, est une partie des « réserves muséales accessibles » de son œuvre. Elles attendent que des chercheurs, critiques d’art et commissaires d’expositions s’en emparent et sans doute également que précisions et informations complémentaires soient apportées.

    « Téoura » (oiseau rouge), c’est ainsi que les indigènes de l’île de Bora-Bora appelaient Sophie. En lui donnant un nom dans leur langue, les Maoris reconnaissaient qu’elle était des leurs. Elle savait être proche de ceux qui semblaient éloignés, accueillir sans idées préconçues et donner sans se préserver.
    Lire la suite
    Prix : 45,00 €
  • Тамдевін
    Дія роману відбувається у Карпатах неподалік від замку Гербуртів. Успішна українська художниця Анна, яка зробила кар'єру в Росії, їде у відпустку на запрошення колишньої однокурсниці у віддалене село поблизу старовинного замку, де можна легко загубитися у часі і просторі. В цей же час у дикому урочищі Карпат проводить дослідження науковець-етолог Юрій. Він вивчає поведінку вовків у природному середовищі. Для цього він взяв під опіку трьох новонароджених вовченят, які втратили батьків. Людина і вовки в цій «зграї» живуть за вовчими законами, які іноді виглядають більш досконалими, ніж ті, за якими живуть люди. Несподівана зустріч з художницею докорінно змінює життя і дослідника, і вовчої зграї.


    hide Table of Contents

    Галина Вдовиченко Тамдевін
    15 жовтня. Карпати
    I. ЖIНОЧА ПОЛОВИНА
    Початок жовтня. Санкт-Петербург
    Львiв
    Willa Anna
    Марiйчина хата
    Жива гора
    Сусiди у пiд\їздi
    Замок Гербуртiв
    Джерельце на обiйстi
    Добромильськi бувальщини
    Вовкулака
    II. ЧОЛОВIЧА ПОЛОВИНА
    Початок жовтня. Вовки
    Вовки та собаки
    Полювання
    Чужий
    База
    Самотнiсть
    Знахiдка
    Жiноча тема
    Людина зграї
    ВIН ТА ВОНА
    14 жовтня. Мiсяць уповнi
    Пiтер. Кiнець грудня
    Останнiй стрибок
    Пiслямова до роману
    Lire la suite
    Prix : 9,00 €
  • L'Ukraine au Coeur
    Nathalie Pasternak-
    Il était une fois Nathalie, une jeune femme qui tout en chérissant son pays natal, avait l'Ukraine au cœur.
    Lire la suite
    Prix : 15,00 €
  • LÉONIDE MOGUY
    Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
    • 12 décembre 2018 • 360 pages
    Metteur en scène français d'origine ukrainienne, Léonide Moguy (1898-1976) s'est imposé à la fin des années 30 comme le spécialiste du mélodrame social. Conscient de l'impact du Septième art sur les masses et désireux de faire évoluer les mentalités, cet homme de conviction a abordé des sujets audacieux et délicats au risque de subir les affres de la censure ou les pressions des ministères. Cet ouvrage aborde aussi bien la filmographie et les motivations de cet artiste généreux que son engagement pour la France libre pendant la Seconde Guerre mondiale ou au sein des Citoyens du Monde.
    Passionné par le cinéma classique, Éric Antoine LEBON est l'auteur de plusieurs blogs dédiés aux films musicaux et d'une biographie d'Annabella, vedette du cinéma français d'avant-guerre.
    Lire la suite
    Prix : 29,00 €
  • L'ÉNIGME DES "TCHERKASSES" Colons caucasiens et premiers cosaques en Ukraine (XIIIe-XVIe siècles)
    Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
    • 19 novembre 2018 • 136 pages
    Du XVIè au XVIIIè siècle, l'administration russe a désigné les Cosaques ukrainiens par le nom de « Tcherkasses », une variante de l'appellation courante des Tcherkesses du Caucase septentrional. On découvre ainsi qu'il existe de nombreux indices d'une présence des vrais Tcherkesses en Ukraine et dans les steppes russes, dès l'époque de la domination mongole. Cette étude retrace le processus qui a conduit à transférer leur nom aux Cosaques et pose l'hypothèse de leur participation directe à la formation de la première Cosaquerie ukrainienne. Elle replace la question dans le contexte plus large des migrations nord-caucasiennes en Europe orientale, dont on constate la répétition au fil de l'Histoire.
    Iaroslav Lebedynsky est historien, spécialiste des cultures guerrières des steppes et du Caucase auxquelles il a consacré une quarantaine de livres et de nombreux articles. Il enseigne l'histoire de l'Ukraine à l'Institut national des langues et civilisations orientales de Paris.
    Lire la suite
    Prix : 15,00 €
  • Dico de poche bilingue ukrainien/français- français /ukrainien
    Comme les autres dictionnaires de la collection Pouloupig, ce dico de poche bilingue comporte un total de 9000 mots et traductions. Le vocabulaire est celui de la langue usuelle d'aujourd'hui.
    La prononciation est indiquée en phonétique internationale pour le français. Pour l'ukrainien, nous avons choisi une phonétique adaptée aux francophones.
    On y trouvera une présentation historique et linguistique des deux langues (de l'ukrainien en français et du français en ukrainien) ainsi qu'un certain nombre de noms propres (toponymes) utiles à ceux qui s'intéressent à la culture et à la géographie ukrainiennes.
    L'ukrainien est parlé dans les 3/4 ouest du pays et il est langue officielle depuis l'indépendance en 1991.
    Comme dans tous les pays slaves de religion orthodoxe, l'ukrainien s'écrit en cyrillique.
    8,5 cm x 12 cm
    246 pages
    Lire la suite
    Prix : 8,50 €
  • SANG ARGENTÉ
    Traduit de l'Ukrainien par Dmytro et Nicole Laurent-Catrice
    broché- format 13,8 x 21,5 - 74 pages
    Ce n'est pas un hasard si au temps de l'URSS le futur prix Nobel Joseph Brodsky traduisait les poèmes de Pavlo Movtchane en russe tandis que celui-ci interprétait en langue ukrainienne les perles de la poésie turcophone. Voici son choix de poèmes dans ce recueil Sang argenté. On y découvre l'Ukraine à travers ses traditions, un pays en train de disparaître, mais qui renaît dans le temps retrouvé grâce à l'imaginaire de cet auteur remarquable. Une Ukraine idéale mais pas idéalisée, accompagnée d'un parcours personnel : une poésie ardente et douloureuse qui s'élance vers le triomphe de la clarté sacralisée par l'âme humaine.

    Pavlo Movtchane (né en 1939) est spécialiste des cultures orientales, président de la Société nationale « Prosvita » pour le rayonnement de la langue ukrainienne, ancien député du Parlement et lauréat du Prix national de littérature Taras Chevtchenko.
    Lire la suite
    Prix : 10,50 €
  • Contes et récits juifs et ukrainiens du pays houtsoule
    Date de parution: 15/06/2018
    Préfacier: Lubomir HOSEJKO/ Postfacier: Dan BEN AMOS
    Nombre de pages: 380
    Les textes contenus dans cet ouvrage ne sont pas ordinaires. Certes, il y est question de bergers et de princesses, de héros vaillants au cœur généreux et de magiciens aux pouvoirs surnaturels. Mais les montagnes des Carpates qui servent de cadre naturel aux exploits de Dovbouch, le bandit houtsoule, là où le fondateur du mouvement hassidique, le Ba’al Shem tov, vient chercher la communion avec Dieu, sont peu ou mal connues et apparaissent nimbées d’un mystère favorisant les projections fantasmées les plus insolites. Pour la première fois, un même ouvrage réunit des récits, contes et légendes traduits du russe, de l’ukrainien, du yiddish et de l’hébreu dans lesquels sont présents à la fois des personnages juifs et ukrainiens (houtsoules). L’ensemble des textes apporte un éclairage original sur les relations entre ces deux peuples. Les récits sont précédés d’une présentation historique.
    PARTIE I - Présentation
    Délimitation historique du pays houtsoule
    La Houtsoulie à l’époque de Dovbouch et du Ba’al Shem Tov
    Le pays houtsoule : lieu de collectes de contes et récits
    La Houtsoulie dans le folklore ukrainien : Fedkovytch, Choukhevytch, Hnatiouk
    Les études folkloriques sur la Houtsoulie ukrainienne avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale
    Les études ethnographiques sur les communautés juives en Houtsoulie
    La Houtsoulie en littérature
    Définition théorique du corpus
    Approche pragmatique et historique du corpus
    Les adjuvants
    Les opposants
    Les Juifs, opposants matériels et adjuvants spirituels
    Les raisins et la feuille : la rencontre de Dovbouch et du Ba’al Shem Tov
    En forme de conclusion

    PARTIE II
    Récits sur les aventures du brigand houtsoule Oleksa Dovbouch et du Ba’al Shem Tov fondateur du hassidisme
    Récits et légendes sur Dovbouch et ses compagnons, les oprychky
    Récits, légendes et poèmes sur la naissance, la vie et la mort de Dovbouch
    Récits et légendes sur le trésor de Dovbouch et les lieux associés à sa mémoire
    Récits et anecdotes sur les Houtsoules et les Juifs
    Récits, légendes et poèmes sur Dovbouch et le Ba’al Shem Tov, le maître du bon nom
    Lire la suite
    Prix : 25,00 €
  • Le voyage de Monsieur Herriot: : un épisode de la Grande Famine en Ukraine
    308 pages ; 24 x 15,5 cm ; broché
    L'ouvrage se penche sur le voyage effectué par Édouard Herriot (1872- 1957), ancien président du Conseil et maire de Lyon, en Union soviétique en 1933 et, plus particulièrement son séjour en Ukraine, dévastée par la famine.
    Il essaye de comprendre , en regroupant différentes sources, documents et témoignages, pourquoi Édouard Herriot n'aurait rien vu, apportant son soutien à la politique de Staline et contribuant par là même à nier la Grande Famine, le Holodomor..

    Iryna Dmytrychyn est maître de conférences à l'INALCO.
    Lire la suite
    Prix : 30,00 €
  • Le théâtre en Ukraine du début du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle
    « Le théâtre est le miroir de la culture d'un peuple », disait Brecht. En Ukraine, le théâtre a été le reflet de l'histoire sociale, politique et culturelle de la nation, facteur essentiel de la formation de la conscience nationale. Constamment en lutte contre les autorités russes, il a traversé des conditions historiques difficiles. L'ouvrage retrace les trois siècles du théâtre ukrainien : depuis sa naissance en 1619 jusqu'à la fin du xixe siècle. Au fil des pages, on découvre l'art théâtral ancien, le théâtre scolaire à l'Académie de Kyiv, le théâtre de serfs, les grandes figures de la dramaturgie ukrainienne du xixe siècle, créateurs du répertoire national, l'art scénique et enfin, le théâtre ukrainien dans le contexte esthétique européen.
    Olga Mandzukova-Camel, professeur émérite d'ukrainien à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), est l'auteure de nombreux travaux de théâtre ukrainien du xixe siècle et de théâtre d'avant garde des années 1920-1930.

    Broché - format : 15,5 x 24 cm - 344 pages
    Lire la suite
    Prix : 35,00 €
  • "Voyage avec Les Cordes et Voix Magiques d'Ukraine"
    2018
    10 chants. dont
    Kolomyiky
    La fleur-âme
    Notre père
    Shchedryk
    La nuit d'Ivan Kupala.
    Lire la suite
    Prix : 20,00 €
  • Voyage avec Les Cordes et Voix Magiques d'Ukraine
    2018
    Voici le nouveau CD des "Cordes et Voix magiques d'Ukraine".
    15 chants dont
    Kolomyiky
    La fleur-âme
    Notre père
    Shchedryk
    La nuit d'Ivan Kupala."
    Lire la suite
    Prix : 20,00 €
  • Chats Cosaques
    Les chats/hetmany sont arrivés!
    Lire la suite
    Prix : 8,50 €
  • Comprendre le poutinisme
    Avec de nombreux passages sur l'Ukraine !2018
    240 pages -
    Comment définir le régime de Poutine ? S'agit-il d'un autoritarisme camouflé sous des décors démocratiques ? Avons-nous affaire à une forme d'autocratie, dans la continuité de l'histoire russe, ou à une oligarchie mafieuse ? Quelle est l'influence de l'ex-KGB, sur le mode de pensée des hommes du Kremlin et sur leurs méthodes de gouvernement? Le régime peut-il survivre à son homme fort ? Pourquoi l'opposition donne-t-elle une impression de faiblesse et de division face à un pouvoir dont les échecs sont aujourd'hui flagrants ?
    Pour répondre à ces questions, l'auteur se penche sur la genèse et l'histoire du poutinisme. Elle souligne la place de la « com » dans ce système mêlant archaïsme et modernité. La politique étrangère de la Russie est analysée à travers les évolutions de sa politique intérieure. Ainsi apparaît le paradoxe de ce pays : l'affirmation d'une « civilisation russe » tournant le dos à l'Occident cache la passion nihiliste qui anime le Kremlin et qui exerce une influence délétère, en Russie et à l'étranger.
    Lire la suite
    Prix : 17,90 €
  • UKRAINE
    Ukraine 2014
    Ukraine : Le meilleur de l'Est/Centre
    Itinéraire de 10 jours en Ukraine

    Ce circuit dans l'est du pays, région moins fréquentée, commence par un petit saut au nord de Kiev, dans la pittoresque Tchernihiv, qui abrite des monastères et cathédrales classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Si la ville se visite principalement dans le cadre d'une excursion à la journée, rester une nuit vous donnera plus de temps pour apprécier le merveilleux ensemble de bâtiments religieux anciens.
    À moins que vous ne soyez prêt à faire plusieurs trajets, lents et compliqués, en train, mieux vaut revenir à Kiev et prendre un train express vers l'est jusqu'à la ville thermale de Myrhorod. Gogol est né non loin, et la ville et ses environs figurent dans nombre de ses récits. Sortez des sentiers battus et consacrez deux jours au circuit Gogol, qui passe par de nombreux sites en rapport avec l'auteur. Les maisons d'hôtes locales vous logeront pour quelques hryvni.
    Remontez à bord du train express pour faire le court trajet jusqu'à Poltava, ville plaisante, émaillée de parcs, et théâtre d'une bataille clé dans l'histoire de l'Ukraine. Conçue comme reproduction de Saint-Pétersbourg en modèle réduit, cette ville magnifique contraste avec les paysages bucoliques environnants et mérite bien une demi-journée d'exploration. Le terminus de l'express est Kharkiv, une immense ville étudiante de 1,5 million d'habitants. Le site le plus important ici est la place centrale, la deuxième plus grande au monde, qui est dominée par le colossal bâtiment de la Derjprom, datant de l'époque stalinienne.
    De Kharkiv, poursuivez tranquillement vers le sud pour vous rendre dans une autre mégapole de l'Est ukrainien : Dnipropetrovsk, qui est encore aujourd'hui un centre important des industries aéronautique et nucléaire (prenez garde à ce que vous photographiez !). Promenez-vous le long du Dnipro (Dniepr) avant de continuer vers le sud et Zaporijjia, une ville industrielle très laide, mais où se trouve l'île Khortytsya, dont la sitch (fort) servit de lieu de rassemblement aux Cosaques ukrainiens. C'est le meilleur endroit où aller si vous souhaitez en apprendre plus sur les Cosaques, leur mode de vie et leur rôle dans l'histoire du pays.
    Mis à jour le : 23 janvier 2017
    Lire la suite
    Prix : 22,00 €
  • ДЕНЬ УСІХ БІЛОК
    2017 -95 p./st./ Формат: 70x100/16
    Це добра й бешкетлива історія про дружбу, свободу і Мрію. Видання розраховане на дітей молодшого, середнього і старшого шкільного віку та їхніх батьків.

    «День усіх білок» – це розповідь про те, що насправді є цінним у житті та як важливо вміти боротися за свої права, незалежно від того, хто ти: дорослий, дитина чи лісове звірятко. Книжка сповнена пригод і гумору, карколомних поворотів і складних ситуацій, з яких хоробро виплутуються наші герої: білки і собаки, сови і кроти, лісники і бандити.

    «Я все життя хотіла написати правильну дитячу книжку, – розповідає Ірена Карпа. – Правильна – це не занудно-педагогічна з підкресленим мораліте, а така, що буде цікава і дітям, і дорослим. Жива, справжня, пригодницька. Бо нема нічого сумнішого, ніж книжки, де автор цяцькається з дітьми, кривить душею, наче навмисно шепелявить, щоб бути «за свого». Виходить фейк. А ще є забагато книжок, де круті малюнки, і геть нема історії чи характеру персонажа. Це я вже зітхаю як мама двох дітей. Казку, її сюжет, треба хотіти переповідати і знову перечитувати. Для мене в цьому плані ідеальними були історії Всеволода Нестайка – письменника, який назавжди залишиться улюбленим дитячим автором, який, сам того не підозрюючи, і подарував мені колись мрію стати письменницею».

    За словами Ірени Карпи, її нова книжка сподобалась і педагогам. «Бо вона вчить дітей не бути затурканими, а йти до своєї мети, вірити в дружбу, цінувати свободу, боротися за свої права. Вона і про білок, і про ліс, і про Україну. І про відчайдухів-ідеалістів, задерикуватих моторних білок, що не бояться жити, бігти, рятувати. Наперекір всім злим і жадібним. Білки – це ми з вами», – додає авторка.
    Lire la suite
    Prix : 12,00 €
  • La grenouille rouge
    5 janvier 2018 • 88 pages
    traduit par Dmytro Tchystiak et Nicole Laurent-Catrice
    La poésie Olexandre Korotko est saluée pour sa liberté d'autoexpression et d'autoréception. Elle frappe le lecteur par son imaginaire flamboyant, lyrique et expérimental, par la sagesse aphoristique de ses "unilignes" et par la richesse sacrée de sa pièce maitresse sprirituelle " Abraham et Isaac."

    Olexandre Korotko est un important écrivain ukrainien russophone. Il a d'abord poursuivi une carrière médicale et politique avant de son consacrer à l'écriture. Au fil des années, il a publié une vingtaine de recueils, de nouvelles et d'essais. Il est membre étranger de l'Académie européenne des sciences, des arts et des lettres (Paris).
    Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
    Lire la suite
    Prix : 12,00 €
  • MALEVITCH (Malevych)
    date de parution - 28/09/2016/ Format : 260 x 310 - 320 pages
    Jean-Claude Marcadé a publié en 1990 la première monographie au monde sur Kasimir Malévitch (1878-1935), fondateur du suprématisme, l’abstraction la plus radicale du XXe siècle. Appelé à dominer la réflexion théorique et conceptuelle des arts plastiques pendant plusieurs décennies, le Carré noir sur fond blanc de 1915 continue, encore aujourd’hui, d’interpeller le monde des arts. La présente édition, fondée sur celle de 1990, la complète et l’actualise à la lumière des études malévitchiennes qui ont paru depuis vingt-cinq ans. Entretemps, à la faveur de la chute de l’URSS en 1991, se sont ouvertes les archives et les très riches réserves, non seulement des musées de Moscou et de Saint-Pétersbourg, mais également de plus de vingt autres musées de la Fédération de Russie.
    Un des apports majeurs de la nouvelle monographie de Jean-Claude Marcadé est de révéler l’importance de la composante ukrainienne dans la personnalité humaine et artistique de Malévitch, que ce soit à travers la nature, le mode de vie quotidien, la gamme colorée, les amitiés (en particulier avec le compositeur ukrainien Roslavets), l’hyperbolisme ou l’humour de l’écriture (dans tous les sens du terme). La période post-suprématiste, entre 1927 et 1934, est en particulier replacée dans le contexte russo-ukrainien. Lors de sa « réukraïnisation », Malévitch propose ses propres solutions picturales face aux mouvements de l’avant-garde ukrainienne des années 1920, le spectralisme de Bogomazov et le néo-byzantinisme de Mykhaïlo Boïtchouk. À travers la peinture, il proteste en outre contre la politique menée à partir de 1928 par le pouvoir stalinien qui installe la Terreur en Union Soviétique. En Ukraine, en 1932-1933, la collectivisation forcée s’est accompagnée d’un génocide par la faim, le holodomor, qui entraîna la mort de plusieurs millions de victimes. Enrichie d’un grand texte biographique inédit, la monographie comporte, en annexe, des essais qui traitent des rapports de Malévitch avec Natalia Gontcharova et Larionov, avec Picasso, Mondrian, Chagall, et un essai sur le caractère utopique et visionnaire de sa pensée théorique et picturale. L’appareil de notes intègre les découvertes récentes et la littérature abondante qui a été publiée sur l’artiste. L’iconographie utilise les fonds de musées de la province russe, ainsi que le fonds de l'ancienne collection du grand critique d'art soviétique Nikolaï Khardjiev, dont les œuvres se trouvent en partie au Stedelijk Museum d’Amsterdam, en partie dans des collections privées. Une chronologie et des extraits de textes inédits de Malévitch complètent une monographie qui fera date.
    Lire la suite
    Prix : 99,00 €
  • Ukraina
    2017 - Format : 20x26cm - Pagination : 120 pages
    Feuilleter l'opus de Rafael Yaghobzadeh sur l'Ukraine conduit à se remémorer la convaincante analyse de Marguerite Duras sur le rôle du reporter et, notamment, le fait "qu'il n'y a pas de journalisme sans morale. Tout journaliste est un moraliste. C'est absolument inévitable. Un journaliste, c'est quelqu'un qui regarde le monde, son fonctionnement, qui le surveille de très près chaque jour, qui le donne à voir, qui donne à revoir le monde, l'événement. Et il ne peut pas à la fois faire ce travail et ne pas juger ce qu'il voit. C'est impossible".Dans cet esprit, l'ouvrage Ukraïna de Rafael est composé comme une valse à trois temps, véritable analyse d'une situation si complexe: Slava, (la gloire), Vremya (le temps), Zemlya (la terre) qui scandent et contextualisent l'Histoire, la culture et la nature spécfiques de ce pays et donnent à en comprendre les particularités. Outre une construction rigoureuse mais uide de son récit, Rafael use avec subtilité des gammes de couleurs qui symbolisent et soulignent le thème de chaque chapitre. Ainsi le rouge ponctue-t-il le feu des combats, les casques des soldats, le sang des victimes et les œillets rouges qui les honorent, mais aussi la erté des porte-étendards sans oublier la gloire passée de ce général de l'Armée rouge, fût-il devenu depuis peu la gure du clown triste qui aurait troqué son équipement militaire contre un accordéon... Le deuxième chapitre qui traite du temps ou, plus exactement du passage du temps et de l'évolution des mentalités qui en découle, débute dans la grisaille des usines et des exploitations minières qui ne sont pas sans rappeler le drame de Chornobyl, non loin des barres d'immeubles de banlieue dont le crépi disparaît bientôt sous la neige triste et les fumées tandis que les barbelés isolent une partie de la population. Comme des cartes postales oubliées, les images des dachas o rent aux habitants désolés, au milieu du bois mort, leurs côtes et leurs toits éventrés par les bombes. Toutefois l'espoir surgit parfois et, notamment, dans ce chapitre qui voit poindre une envie d'Europe chez ces jeunes adultes qui se délectent des fêtes champêtres traditionnelles mais aussi de la lumière vive des boîtes de nuit tandis que s'illuminent les quartiers urbains d'affaires.
    Lire la suite
    Prix : 28,00 €